Planning de la Fête Laïque de la Jeunesse 2021

Toutes les dispositions mentionnées ci-dessous sont bien entendu arrêtées en fonction des mesures en vigueur à ce jour qui restent susceptibles d’évoluer en fonction de la situation particulière que nous vivons actuellement.


Pour toute information complémentaire :
Simon JAMMAR, Animateur chargé de projet à la MLSg  04/336.00.13
ou Robert ANDRE , Administrateur délégué à l’organisation de la Fête Laïque de la Jeunesse 0485/48.49.49


La soirée d’information à l’intention des enfants et de leurs parents est
supprimée en raison des dispositions exceptionnelles liées à la pandémie.


Du lundi 12 au vendredi 16 avril, de 9 à 16 h, au Centre Culturel de Seraing, 44 rue Renaud Strivay :

Stage de création artistique – Les parents assurent les déplacements des enfants dans le respect de règles sanitaires en vigueur – Prévoir un pique-nique chaque jour pour midi – Présence indispensable des enfants les 5 jours – Le projet est porté par un(e) animat(rice)eur spécialisé(e) du Théâtre de la Renaissance.

Les Samedis 17 et 24 avril, de 10 à 12 h, A LA MAISON DE LA LAÏCITÉ rue du Charbonnage à Seraing (face aux anciens Établissements Doyen): Répétitions de la cérémonie avec tous les enfants participants.

Le LUNDI 26 avril , de 16 à 18h : RÉPÉTITION GÉNÉRALE (« Spectacle » et Cérémonie) au Centre Culturel de Seraing. (Présence indispensable de tous les enfants concernés)


La laïcité n’est pas une opinion ;
c’est la liberté d’en avoir une…

2 heures de philosophie et citoyenneté: une réforme Capitole

Alors qu’un groupe de travail composé de député(e)s de la Fédération Wallonie-Bruxelles entamera mercredi ses travaux sur le cours de philosophie et citoyenneté (CPC), le Centre d’Action Laïque invite les parlementaires à doter notre enseignement d’un outil à la hauteur des enjeux sociétaux: 2 heures obligatoires de philosophie et citoyenneté pour tous les élèves au nom de l’égalité et d’une actualité qui nous montre chaque jour la nécessité d’outiller nos jeunes face à la désinformation, aux fake news et à l’intolérance.

L’insurrection au Capitole a démontré une fois encore le réel danger que pouvaient engendrer la désinformation, les discours radicaux et l’intolérance, qui ne sont d’ailleurs pas sans rappeler mécanismes utilisés en Belgique par les groupuscules et mouvements d’extrême-droite, ainsi que par tous les partis politiques qui s’en revendiquent ou qui flirtent avec ces thèses au sein de nos assemblées parlementaires ou en dehors. Face à ces constats et ces enjeux fondamentaux, fournir à tous les élèves les outils pour développer leur esprit critique, leur questionnement philosophique et leur citoyenneté est une nécessité pour eux mais aussi pour notre démocratie. La lutte contre ces théories de post-vérité exige de traiter les informations avec un regard critique, et de pratiquer la décentration, c’est-à-dire la mise en perspective et l’interrogation de nos certitudes. Ces savoir-faire ne sont pas innés. Ils doivent être appris, mis en pratique, exercés, et le cours de philosophie et citoyenneté est le seul endroit qui garantit à tous les enfants francophones, ensemble, de bénéficier de manière équitable de cet apprentissage.

2 heures, c’est un minimum. C’est aussi une question d’égalité et de justice sociale.

Pour Véronique De Keyser, Présidente du Centre d’Action Laïque, « il s’agit de les initier à la culture du débat, au questionnement philosophique, à la construction d’un discours et d’une pensée critique, ainsi qu’à l’acceptation des différents points-de-vue sur des sujets variés d’actualité. Et cela, sans les cloisonner en fonction de leurs convictions religieuses (ou celles de leurs parents). Cet apprentissage est un vecteur d’égalité qui s’inscrit sur le terrain de la justice sociale: le capital culturel et symbolique d’un élève désigne en effet l’ensemble des habitus qui sont communs à la maison et à l’école. Or, la reproduction des inégalités en milieu scolaire, développée par les théories des sociologues Pierre Bourdieu et Jean-Claude Passeron, est alimentée par un mécanisme simple: le modèle culturel des catégories sociales favorisées sont reproduites par l’école dès le plus jeune âge. L’école sanctionne ce qui est culturellement légitime et favorise les enfants qui se l’approprient plus facilement. Le CPC a donc son rôle à jouer dans cette lutte contre les inégalités et peut offrir à tous les élèves – en particulier ceux qui sont culturellement défavorisés – les outils de philosophie et de citoyenneté. »

Pour le Centre d’Action Laïque, le référentiel existant pour les deux heures de philosophie et citoyenneté est à la hauteur des enjeux. Il répond aux perpétuelles interrogations – notamment parlementaires – concernant le bagage dont devrait être muni chaque élève dans sa formation citoyenne. Ce référentiel n’élude aucune question essentielle dont les questions religieuses et la pensée humaniste qui représentent des faits historiques et culturels incontournables. L’enjeu de la généralisation à deux heures du cours de philosophie et citoyenneté n’est pas la place de religions dans l’école mais bien, au bénéfice et dans l’intérêt supérieur de tous les élèves, une question fondamentale de société et d’adéquation de notre enseignement aux enjeux de sociétés actuels

Pour le Centre d’Action Laïque, au lieu d’identifier puis de séparer les élèves sur base de leurs convictions religieuses (ou celles de leurs parents), la Fédération Wallonie-Bruxelles doit mettre en place un cours obligatoire de 2h heures de philosophie et citoyenneté afin de renforcer leur développement critique et leur émancipation citoyenne au regard de nos valeurs démocratiques.

Fête Laïque de la Jeunesse 2021

Pendant les prochaines vacances de Printemps, au fil d’échanges entre des enfants d’horizons différents, de mini-débats sur ce qui fait leur « vivre ensemble » au quotidien, des prises de conscience à partir de valeurs telles que l’écoute de l’autre, la tolérance, la solidarité, l’esprit critique, la liberté seront stimulées par des professionnels, dans la bienveillance et la bonne humeur tout au long de 5 journées.

Cette expérience unique permettra aux enfants de réfléchir ensemble à un monde où, réconciliés avec leur environnement, ils construiraient des ponts plutôt que des murs, pour le mieux-être de tous.

A l’issue de cette expérience de vie commune, les enfants présenteront le résultat de leur créativité à leurs parents et amis.

Ils seront également « reconnus » « Citoyens en devenir », au cours d’une cérémonie soulignant symboliquement leur passage de l’enfance à l’adolescence.

Cette cérémonie, axée sur le « Vivre ensemble » est ouverte à tous les enfants sans distinction , dans le respect des convictions philosophiques propres à chaque famille.

Où ? Centre Culturel de Seraing

Quand ?

La Fête : Le dimanche 02 mai 2021 à 10h

Le stage préparatoire indispensable : – 2ème semaine des vacances de printemps 2021 (du lundi 12 au vendredi 16 avril ) de 9h à 16h au Centre Culturel de Seraing.

!!! Inscription obligatoire : serainglaicite@gmail.com ou 04 336 00 13 (Simon Jammar)

Contacts 

  • Seraing : Robert ANDRE 04 336 00 13 ou 0485 48 49 49
  • Neupré : Sabine ELOY 04 336 00 13 ou 0476 25 38 32 (après 19h)

Les sorcières, hier et aujourd’hui, des femmes comme les autres

Par Janina Rets et Denise Nihon.
« La sorcière, resurgie au crépuscule, au moment des angoisses vespérales, alors que tout semble perdu, est celle qui vient des réserves d’espoir, au coeur du désespoir » Mona CHOLLET


Etre sorcière aujourd’hui, c’est pour toujours décider, choisir sa voie.

Dans le respect des mesures de sécurité Covid 19 : RÉSERVATION OBLIGATOIRE

Nous ne proposons pas de repas lors de cette conférence.

L’entrée est gratuite mais sur RÉSERVATION OBLIGATOIRE pour le 20 octobre AU PLUS TARD.

Renseignements et réservation
04 336 00 13 – 0470 38 53 54 – serainglaicite@gmail.com
Tous les jours de 9h30 à 13h30, sauf mercredi jusqu’à 12h30

Mesures de confinement Covid-19

Madame, Monsieur,

Chère amie,Cher ami,

Nous espérons tout d’abord que les mesures prises pour notre sécurité dans de nombreux endroits de par le monde n’affectent pas trop votre vie sociale et citoyenne.

Nous vous envoyons ce message d’une part pour vous soutenir toutes et  tous dans ces moments inédits de nos vies mais également vous signaler qu’en l’état actuel des choses, nous ne pouvons pas encore vous informer de ce qui sera décidé quant à l’organisation des différentes activités proposées par la Maison de la Laïcité.

Durant toute cette période de confinement et même si les locaux de la Maison de la Laïcité ne sont pas accessibles pour le moment, nous restons à votre entière disposition pour toute information, renseignement ou question que vous pourriez vous poser.

Nous vous rappelons ici, comment nous joindre :

Simon JAMMAR, Animateur, par mail serainglaicite@gmail.com ou par téléphone au 0470 38 53 54

Nous espérons, vous pouvez vous en douter, que nous pourrons très vite reprendre le cours normal de nos activités et vous y retrouver dans une ambiance fraternelle et citoyenne.

Les Administrateurs et Animateur de la Maison de la Laïcité de Seraing vous prie de croire en tout leur soutien dans ces moments que nous vivons.

“ALAN TURING, UN DESTIN BRISE”

Le 20 février 2020 à 20h: “ALAN TURING, UN DESTIN BRISE”

Conférence débat, par Madame Claude VIROUL, Ingénieure ISIL et membre du CA de la ML de Seraing.

Alan Turing, l’homme dont les travaux ont permis de casser les codes secrets nazis pendant la seconde guerre mondiale, qui ensuite posa les bases de la programmation informatique dès 1945 et imagina déjà l’intelligence artificielle. Il était en avance sur son temps, et “son temps” le condamnera pourtant!

!!! Cette conférence sera précédée d’un repas convivial à 19h au prix de 10 euros

PAF :

Conférence : 2€

Conférence + repas : 12€

Réservation du REPAS INDISPENSABLE pour le 18 février 2020 AU PLUS TARD.

La réception du paiement par virement bancaire sur le compte de la ML Seraing BE05 0682 2037 9175 fera office de RÉSERVATION DÉFINITIVE.